Sénégal : le lancement d’une formation dédiée aux entrepreneurs du secteur de l’assainissement et de l’eau

Au Sénégal, l’accès aux services d’assainissement et à l’eau reste encore un problème majeur. Pour y trouver des solutions, un partenariat vient de lancer une formation et un programme en vue de soutenir les entrepreneurs du domaine.

Le programme de la formation

Ayant un programme qui vise essentiellement à donner aux jeunes entrepreneurs des moyens afin de mettre en place des initiatives dans le secteur de l’assainissement et de l’eau au sein de leurs communautés, le Young Water Fellowship, a pour objectif de pousser les leaders de créer plusieurs entreprises sociales grâce à la collaboration avec l’incubateur Concree en proposant une formation destinée aux entrepreneurs sénégalais. Selon le journal de l’Afrique, tous les entrepreneurs ayant une idée de société ou d’entreprise permettant de participer à résoudre les problèmes d’assainissement d’hygiène, d’eau, de pénurie d’eau ou de pollution de l’eau dans leurs communautés, peuvent participer à cette formation.

Cette formation qui cible les jeunes entrepreneurs âgés essentiellement entre 35 et 18 ans est présentielle. Les candidats doivent être des cofondateurs ou fondateurs d’entreprise tout étant capables de s’exprimer et de comprendre en français.
En outre, la formation est constituée de deux sessions d’une semaine chacune portant essentiellement sur la gestion des sociétés dans le domaine de l’assainissement et de l’eau.
La première session aura lieu durant la période allant de 25 à 30 octobre 2021, alors que la deuxième session aura lieu en janvier 2022. Les candidats devront aussi profiter des séances d’affectation de mentors et de coaching à distance.

Agir au profit de la communauté

Par l’intermédiaire de ces activités, la formation permettra de donner tous les moyens qu’il faut aux entrepreneurs afin d’agir activement au profit de leurs communautés et de devenir ainsi des acteurs de développement à enjeux internationaux et nationaux.

Les frais de voyage, de formation, de nutrition et d’hébergement seront pris en charge par les différents organisateurs.
Les problèmes d’accès à l’assainissement et à l’eau au Sénégal sont toujours présents, malgré le problème qui se pose moins en région urbaine. Ces problèmes représentent un handicap dans la lutte contre le Covid-19 qui demande la disponibilité des services essentiels d’hygiène.
Pour avoir plus d’informations sur le sujet, vous pouvez cliquer ici.