Sénégal : deux députés ont vu leur immunité levée

Selon les actualités sénégalaises partagées dans la presse écrite, mardi dernier, durant une séance plénière, le Parlement sénégalais a décidé la levée de l’immunité parlementaire des députés El hadj Mamadou Sall et Boubacar Biaye. Cette décision vient d’être mise en place après que ces deux députés ont été cités lors d’une affaire de trafic de passeports diplomatiques, empochant ainsi plusieurs milliers de dollars soit des millions de CFA d’après le convertisseur dollar CFA.

Levée de l’immunité parlementaire

Le 22 octobre dernier une procédure avait été lancée tout en veillant à mettre en place au niveau du Parlement sénégalais une commission ad hoc après une permission du ministre de la Justice afin de lever l’immunité parlementaire aux deux députés membres de la mouvance présidentielle.
Durant cette séance plénière qui porte sur l’examen issu des conclusions de la commission ad hoc, plus de 83 députés ont affirmé avoir voté pour la levée de l’immunité parlementaire, alors que trois autres ont décidé de s’abstenir durant ce vote
L’un des mis en cause, Boubacar Biaye, a assuré qu’il s’agit de l’affaire de trafic de passeports diplomatique induisant un défrayant chronique le 6 septembre dernier, il aura l’occasion de se défendre devant la personne indiquée et au lieu indiqué.
Alors que El hadj Mamadou Sall a préféré ne pas assister à cette session.
Les deux députés accusés ont été suspectés d’avoir eu recours au faux dans l’institution de documents d’état civil afin de faciliter l’obtention de passeport diplomatique à des tierces personnes.

L’enquête, qui a été lancée au début septembre, a permis l’arrestation du cerveau du réseau, El Hadj Djadji Condé. Ce dernier a été placé sous mandat de dépôt, le 13 septembre dernier. Ayez plus d’informations sur cette affaire en consultant ce site web.