Les deux Congo font partie des pays participant au premier Salon du livre africain à Paris

Selon le journal de l’Afrique, après avoir été reporté deux fois, Paris accueille enfin le premier Salon du livre africain du 24 au 26 septembre prochain au niveau de la mairie du 6e arrondissement.

Le premier Salon du livre africain à Paris

La République démocratique du Congo et la République du Congo sont représentées à la fois par les écrivains venus de Kinshasa et de Brazzaville, ainsi que ceux de la diaspora. À l’instar de Genève qui a abrité le salon africain sous un baobab, ou celui du stand des auteurs et des livres du Bassin du Congo, ce salon qui représente tous les œuvres africains au plus grand rendez-vous littéraire de la capitale française, au sein du quartier latin, accueille à son tour, pour la première fois une réunion des littératures africaines, en présence naturellement des libraires, des éditeurs ainsi que tous les autres partenaires du monde du livre. Journalistes, universitaires, éditeurs et écrivains tous seront concernés par la découverte de ce premier salon qui constitue une constellation d’offres culturelles africaines.
Le directeur du salon, Erick Monjour, l’un des organisateurs de l’événement qui assure la liberté et l’indépendance de parole au cœur de la philosophie de cet événement qui ambitionne de faire l’écho et de faire découvrir à la pluralité des écritures d’un continent en pleine mutation.

Le programme du Salon des livres africains

Durant ce Salon parisien, les visiteurs feront la rencontre des auteurs reconnus, ainsi que des jeunes talents qui sont encore à découvrir. En outre, ils pourront assister aux tables rondes, aux séances de dédicaces ainsi qu’aux débats ou être présent à la remise du Prix Senghor 2021.
En parallèle de la présentation des œuvres littéraires, des défilés de mode, des spectacles et des expositions, seront au rendez-vous lors de l’événement. Il est important de mentionner que lors de l’événement un espace dédié à la jeunesse sera consacré aux œuvres littéraires pour enfants, aux livres éducatifs ainsi qu’à la bande dessinée.

Par ailleurs, le Mobile Film Africa, assurera la diffusion des films courts effectués sur mobile par les lauréats de 2021, sélectionnés parmi les centaines de candidats qui proviennent de 35 pays africains.
Le Salon fait une part belle aux auteurs subsahariens et aux littératures. Les deux Congo constituent l’un des principaux participants du salon grâce à un grand nombre d’écrivains et auteurs qui seront présents notamment, Ferréol Gassackys, Didier Mavinga Lake, Guy Stan Matingou, Prince Arnie Matoko et Ndala Hem’Sey Mina.