France : Eric Zemmour a invité les musulmans, à abandonner la pratique de la religion musulmane

Ayant annoncé au niveau des réseaux sociaux, sa candidature aux élections présidentielles 2022, le journaliste et polémiste Eric Zemmour a invité les musulmans de l’hexagone à renoncer à la pratique de la religion musulmane en les appelant à abandonner leurs prières durant les horaires de prière, le jour même sur la chaîne de télévision française TF1.

Le candidat aux présidentielles invité sur TF1

Invité sur TF1 afin d’évoquer son programme, Eric Zemmour a tenu à répondre aux questions de Gilles Bouleau. Lorsque ce dernier a demandé s’il était prêt à devenir le président de tous les citoyens français notamment les 5 millions qui ont la confession musulmane, Eric Zemmour n’a pas hésité en répondant par l’affirmative.
Nénamoins, par la suite, le journaliste s’est lancé en argumentant que contrairement à ce que peuvent penser certaines personnes, il ne fait pas la distinction entre l’islamisme et l’islam, toutefois, il fait la distinction entre les musulmans et l’islam, en tenant à appeler la communauté musulmane à rénoncer à la pratique de l’islam et de ses prières durant les horaires de prière de Paris qui impose un code politique et juridique

Ensuite, il a tenu à expliquer qu’il partage le même avis sur les musulmans que le comte de Clermont-Tonnerre Stanislas Marie Adélaïde qui est aussi homme politique français et officier partisan de la monarchie constitutionnelle. En effet, Stanislas a assuré que rien aux juifs comme nation, tout aux juifs comme étant un individu, en 1789.

Le candidat aux présidentielles de 2022, a aussi partagé cette intervention télévisée au niveau de son compte sur Twitter, qui a été très rapidement commenté par plusieurs internautes, affirmant qu’ils partagent ses déclarations tandis que d’autres l’ont vivement critiqué. Comme c’était le cas de Glaad qui s’est interrogé que veut-il dire par ces propos, est-ce qu’il insinue que la communauté musulmane n’a pas le droit de pratiquer leur religion. Il assure pourquoi Zemmour ne dit pas la même chose pour les personnes catholiques, en ajoutant qu’en visant une religion ce sont toutes les religions qui sont visées par ces propos.

Certains ont tenu à déclarer que personne n’a demandé aux juifs de ne pas pratiquer leur religion alors que d’autres ont expliqué d’un musulman qui renie sa religion n’est plus un musulman.

Discours islamophobes

Le chroniqueur de la chaîne Cnews et polémiste a désigné plusieurs fois les immigrés musulmans vivants dans l’hexagone, comme étant des anciens colonisés devenus colonisateurs et des criminels auteurs des attentats de 2015. Pour ces discours incitant à la haine, Zemmour, qui se hisse dans les sondages à la troisième place, a été condamné en septembre 2020 à 10 000 euros d’amende ainsi qu’en 2019 pour son discours attisant la haine contre la communauté musulmane au niveau d’une émission télévisée.