Exposition de différentes pièces exceptionnelles de l’art arabo-musulman à Toulouse

Plusieurs expositions ont été organisées dans plus de 18 villes françaises, dont la ville rose, afin de présenter l’histoire arabo-musulmane qui sera contée à travers ces œuvres sublimes. Parce que l’islam n’est pas seulement fait de prière durant les horaires de prière Paris. Une centaine de pièces prêtées par le musée du Louvre seront à découvrir à Toulouse au sein du musée Paul Dupuy.

L’exposition des pièces exceptionnelles

À l’instar des 17 villes françaises, le musée des arts de Toulouse se prépare à accueillir l’une des plus magnifiques des expositions portant sur les Arts de l’Islam, un passe pour un meilleur présent. Les pièces qui ont été prêtées par le musée du Louvre sont constituées par de la calligraphie, du textile, de la peinture ainsi que de la céramique, c’est toute la richesse de l’art arabo-musulman qui s’offrira au regard des visiteurs. Selon le conservateur en chef et directeur du musée Paul Dupuy, cette exposition permettra de brosser un large panorama de la civilisation arabo-musulmane qui s’étendait du nord de l’Espagne jusqu’à l’Indonésie en passant par l’Inde. le Co-commissaire de l’exposition a affirmé qu’une centaine de chefs d’œuvre faisant partie du patrimoine arabo-musulman seront exposées tout comme d’autres œuvres contemporaine.

Se rapprocher entre les différentes communautés

Ces objets précieux et rares soulignent et traduisent les influences croisées, les hybridations et les métissages qui pourraient rapprocher les cultures et les civilisations chrétienne et musulmane, depuis le Moyen-âge jusqu’à aujourd’hui. Comme c’est le cas de cet instrument scientifique l’astrolabe créé en l’an 1216 par Abu Bakr ibn Yusuf. En outre, l’un des plus beaux exemples européens des vêtements en soie médiévaux islamique, on peut citer le fameux suaire de Saint Exupère de la Basilique Saint Sernin, qui sera exposé aussi accompagné avec le fameux Oliphant en ivoire et ses cinq registres sculptés. Enfin, un rouleau de prières arabes qui se lisent durant chaque prière durant l’horaire de prière, qui est de plus de deux mètres de long, pourrait témoigner des pouvoirs prophylactiques des prières.