Décès de El Hadj Djibril Bopaka, des suites du Coronavirus

Le président du Conseil islamique et président de l’union nationale des opérateurs économiques des deux Congo, El Hadj Djibril Bopaka, est décédé ce lundi au Centre universitaire et hospitalier de Brazzaville, après avoir été contaminé au Coronavirus. Il a été inhumé aujourd’hui au sein du cimetière islamique.

L’un des plus grands entrepreneurs au Congo

Né dans le département de la Cuvette, plus précisément à Mossaka, le 20 juin 1954, Djibril avait forgé son esprit dans la pratique du karaté. En effet, il est depuis 1980 ceinture noire 2e.
Ayant marqué l’histoire dans différents domaines de la vie au Congo, Djibril Bopaka a occupé une grande place dans l’arène des entrepreneurs au Congo grâce à sa détermination et son engagement. Occupant la fonction de président de l’Union national des opérateurs économiques congolais, il a tenu à militer pour le règlement de la dette intérieure due aux opérateurs économiques congolais.
Djibril Bopaka était aussi président de la plate-forme de la société civile, l’œil du peuple, qui regroupe plus de 200 associations et des organisations non-gouvernementales actives dans les actions cherchant l’amélioration et le développement du bien-être de la population.
Durant les années 70, il a été chargé de gérer les stocks des établissements Jackson. Entre 1973 et 1974, il est devenu contrôleur général de ce même établissement avant d’être nommé une année après comme chef du personnel à la boulangerie Charlie.
En 1975, il a décidé de créer et de gérer plusieurs entreprises Congo Business Coopération. De 1976 jusqu’au 1997, le chef d’entreprise a pu gérer et créer la société Etracob briqueterie et menuiserie, l’entreprise Bopaka Import Congo et la quincaillerie Bopaka peinture Muana Mboka.
Par ailleurs, durant son parcours, Djibril Bopaka a pu assurer de multiples fonctions dans la commission de l’économie et de gestion dans différentes institutions internationales et nationales.
Depuis 1990, il s’est engagé dans la vie politique au côté du président congolais. En outre, il a également été un grand artisan du changement de la Constitution en 2015.
Bopaka fut décoré par le président congolais comme officier dans l’ordre du mérite.

Découvrez plus d’informations sur l’ancien président du Conseil islamique du Congo en consultant ce site web.