Congo : plusieurs chefs de sociétés appellent pour être appuyés par le gouvernement

Selon le journal de l’Afrique, le 22 juin dernier, les différents membres de la chambre d’agriculture, de commerce, des métiers, d’industrie de la capitale congolaise ainsi que les chefs des sociétés ont pu présenter les différents problèmes auxquels sont confrontés à Antoine Nicéphore Thomas Fylla de Saint-Eudes, le ministre de la Promotion du secteur privé et du développement industriel.

Les sociétés sollicitent le soutien du gouvernement congolais

Les différents membres de la chambre de Brazzaville se sont engagés afin d’accompagner le gouvernement. En effet, ils ont assuré que la restructuration du secteur privé est indispensable pour la solidification de l’industrie au Congo, lors du dialogue régulier entre les différents membres exécutif,

D’après le président de la chambre de commerce de la capitale congolaise, Paul Obambi, le secteur privé est en train de subir régulièrement de la pression des différents services publics.
Il déplore en affirmant qu’il y a trop de taxes et d’impôts. En effet, selon Paul Obambi, à peine, une petite boutique ouvre ses portes que toutes les administrations seront devant sa porte.
C’est pour cette raison que le président de la chambre de commerce de Brazzaville assure qu’il est important que le gouvernement apporte son soutien actif aux entreprises privées, surtout que plusieurs commerces se sont retrouvés sans revenus à cause de la propagation du Coronavirus. Il espère que le gouvernement intervient rapidement afin de sauver ces sociétés congolaises qui sont en train de mourir.
Le ministre de la Promotion du secteur privé et du développement industriel a tenu à affirmer que l’amélioration du climat des affaires et la diversification de l’économie font partie des priorités des autorités dans les deux Congo.