Congo : le gouvernement paie près de 2.5 millions d’euros pour contribuer au sein de Shelter Afrique

D’après le journal de l’Afrique, la République démocratique du Congo a pu rejoindre la liste des pays qui ont effectué la souscription afin de participer dans le capital de l’institution financière panafricaine du développement du logement.

La contribution du RDC dans le capital de Shelter

L’entreprise Shelter Afrique qui est une société panafricaine de développement de logement, a affirmé avoir reçu plus de 2 millions d’euros dans la souscription additionnelle de capital des autorités congolaises, RDC, après la tenue de la 40e AGA, qui a eu lieu dans la capitale camerounaise, le 24 juin dernier.
Cette contribution supplémentaire permet à la participation de DRC d’atteindre 1.68 % alors qu’il était à 0.74 %.
Le directeur général de Groupe Shelter Afrique, Andrew Chimphondah, a tenu à remercier le gouvernement congolais, en recevant la participation, pour avoir apporté une amélioration de sa contribution dans la société, et ce, malgré les mesures économiques actuelles.

Contribuer à l’accès des maisons décentes et abordables en Afrique

Monsieur Chimphondah a annoncé, que l’entreprise Shelter Afrique est reconnaissante aux autorités de la République démocratique du Congo d’avoir pris cet engagement fort envers son entreprise, en assurant que Shelter apprécie particulièrement le rôle qu’ont joué Nicolas Kazadi, le ministre des Finances, ainsi que Pius Mukala, le ministre de la planification urbaine et du logement congolais dans la réalisation des décaissements. Le directeur général du groupe a affirmé que ce type d’action constitue une preuve de leur confiance et leur croyance dans la capacité de l’entreprise dans la mise en place de son mandat critique en fournissant des logements abordables et décents pour tous les citoyens du continent africain. En outre, Monsieur Chimphonah a insisté sur l’intérêt particulier que porte le Shelter Afrique à la République démocratique du Congo, vu que l’entreprise sympathise avec les habitants de Goma qui ont été déplacés le 22 mai 2021, suite à l’éruption volcanique du Nyiragongo.
Par ailleurs, selon les responsables de l’entreprise, Shelter souhaite jouer un rôle dans la fourniture des projets de logements à faible coût et à grande échelle dans la ville de Goma, ainsi que dans les autres villes dans les deux Congo, vu la pénurie aiguë de logements dans cette région.
D’après les derniers chiffres révélés par le bureau de recherche du Centre d’Excellence de Shelter Afrique, la région manque de plus de 4 millions d’unités de logements.