Classement mondial selon l’indice du bonheur : la propagation du Coronavirus sape le moral des citoyens au Maroc

Effectués par l’Organisation des Nations unies, les résultats du World Happiness Report, viennent d’être révélés par les médias internationaux. Sur un total de 153 pays, les marocains sont classés à la 106e place des peuples les plus heureux. D’après cette étude, l’expansion de la maladie virale du Coronavirus a profondément affecté l’humeur des citoyens au Maroc.

La nouvelle édition du World Happiness Report

D’après l’étude menée par l’université de Colombie afin de mettre en place le World Happiness Report de 2021 en mesurant les différents niveaux d’indice bonheur pays, la propagation du Coronavirus a eu un impact important sur l’humeur des citoyens, mais avec des degrés qui varient d’un pays à un autre.

Le Maroc perd des points au niveau de l’indice du bonheur

D’une façon générale, les marocains constituent la population qui a le plus ressenti les conséquences de cette crise sanitaire. Pour preuve, d’après le rapport révélé par les experts de l’étude World Happiness, le Maroc occupe la 106e place au classement mondial de l’indice du bonheur 2021, en enregistrant un score de seulement 4.9 points. Il est important de noter que selon l’édition 2020, le royaume a occupé la 96e place.
À l’instar des autres populations, d’après le classement les marocains ont vu leur rythme de vie changer en 2020, suite aux mesures restrictives qui ont été mises en place par le gouvernement afin de lutter efficacement contre la propagation du Covid-19. En effet, les mois de confinement et les restrictions de déplacement ont affecté le moral de la grande majorité de la population, assurent les experts du World Happiness Report. Toutefois, le royaume est mieux classé à l’échelle du continent, puisqu’il occupe la 11e place derrière les deux Congo, la Guinée, la Gambie, le Bénin, le Cameroun et la Libye.
Au niveau de la MENA, le Maroc occupe la 6e place derrière, le Koweït, l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis. Toutefois, le royaume se trouve à la première place au niveau du Maghreb devant la Mauritanie, la Tunisie et l’Algérie.