Bassin du Congo : la deuxième édition du sommet des présidents et des chefs de gouvernement est prévue pour le 29 septembre

D’après le journal de l’Afrique, les 29 et 30 septembre prochains, la capitale congolaise devra accueillir la deuxième édition du sommet du Fonds bleu pour le Bassin du Congo, ainsi que des chefs d’Etat membres de la commission climat du Bassin du Congo. Présidée par le chef de l’Etat congolais Denis Sassou Nguesso, la deuxième édition de ce sommet succède à celle qui a eu lieu au Centre international de conférence de Kintélé en avril 2018, avant la tenue du COP 24 organisé en Pologne par les Nations unies et portant sur les changements climatiques.

La 2e édition du sommet des chefs d’Etat et des chefs de gouvernement

La deuxième édition du sommet de Brazzaville qui devra être marquée par la présence des présidents des 15 pays membres de la CCBC dont la Zambie, le Tchad, le Rwanda, les deux Congo et le Cameroun, est organisé à seulement un mois avant le lancement de 26e conférence des parties la COP 26 à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatique qui aura lieu à Glasgow en Écosse du 1 au 12 novembre.
D’après les médias nationaux, à ces quinze chefs d’Etat, il se joindra le roi du Maroc, qui est l’initiateur du sommet de l’action qui a eu lieu à Marrakech le 16 novembre 2016, en marge de la COP 22. Il est important de mentionner que durant cette dernière fut créée la Commission climat du Bassin du Congo, la Commission des pays insulaires, ainsi que la Commission climat de la Région du Sahel qui sont présidées respectivement par le président de la République congolais, par le président de la République des Seychelles et le président de la République du Niger.

Réconcilier développement économique et lutte contre le changement climatique

Durant cette deuxième édition, le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat sera également président. Il est essentiel de rappeler que la Commission de l’Union africaine a permis de créer trois commissions climat destinées à coordonner toutes les initiatives dont le but est d’assurer la conciliation développement économique et lutte contre les changements climatiques, comme c’est le cas de l’économie bleue pour l’émergence du continent africain.